La kiné respiratoire chez le nourrisson

CC860092 300x200 1

La HAS (Haute Autorité de Santé) a récemment publié de nouvelles recommandations au sujet de la bronchiolite du nourrisson.

Ce rapport a très largement été repris par les médias, qui ont mal interprété les résultats. Ils en ont tiré la conclusion qu’il était dorénavant « déconseillé » de pratiquer la kiné respiratoire en pédiatrie, à tord.

Pourquoi un tel changement de vision de la kiné respiratoire?

Cette étude concerne les nourrissons de moins de 12 mois hospitalisés, leur état général étant donc très dégradé. En effet une séance de kiné respiratoire sur un bébé qui est déjà très mal, manque d’oxygène et dans un état de fatigue extrême n’est pas recommandé dans ce cas précis.

Cependant les médias ont généralisé cette « non recommandation » pour les bébés hospitalisés en une pratique « déconseillée » même en cabinet libéral.

La HAS reconnait qu’il manque des études sur la réelle efficacité de cette pratique, en ambulatoire notamment. Pourtant pendant de nombreuses années elle a encouragé la mise en place de réseaux de garde dédiés à la bronchiolite pour que les parents aient accès à un professionnel de santé spécialisé tous les jours, même dimanche et jours fériés, et ainsi désengorger les urgences.

Quels sont donc les effets d’une séance?

La kiné respiratoire ne permet pas de soigner, ni de réduire la durer de la maladie. Cependant elle semble présenter de nombreux effets positifs pour le bébé et ses parents.

Pour le petit elle va aider à améliorer sa qualité de vie pendant la maladie: amélioration de sa respiration, de son sommeil, de son alimentation, mais aussi une diminution des pleurs, de son irritabilité et de son agitation.

Pour les parents cet accompagnement permet de diminuer le taux d’anxiété, la fatigue et l’irritabilité. Il permet aussi d’atténuer le sentiment d’impuissance qu’ils peuvent ressentir face à la détresse de leur bébé.

De plus ce suivis par un professionnel de santé permet un accompagnement de la famille, prodigue des conseils adaptés et aide pour certains soins comme le lavage de nez. Ce suivis offre une surveillance régulière par un professionnel de santé ce qui permet souvent d’éviter des complications.

séance de kiné respiratoire
Mathilde en séance de kiné respiratoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *