+33(0)468622632 contact@centreducore.fr

Depuis septembre 2019, et suite aux nombreuses manifestations contre l’engorgement des services d’urgence, le ministère de la santé a annoncé un accès direct à la kinésithérapie pour deux pathologies:

- l’entorse de cheville 

- la lombalgie aiguë

Concrètement, qu’est ce que cela implique?

Cela permet aux patients de pouvoir se présenter chez son kinésithérapeute sans prescription médicale préalable pour une de ces pathologies afin d’obtenir un diagnostic et des soins.

C’est une grande avancée pour notre profession qui nous offre une liberté dans le diagnostic et la prise de décisions; compétences qui nous sont enseignées en IFMK mais malheureusement trop peu mises en avant.
Mais également, comme l’indique le snmkr (syndicat national des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs), cela entraine:

  • « Une diminution des dépenses de santé,
  • Une diminution des délais de prise en charge,
  • Un maintien de la qualité des soins,
  • Une amélioration de la satisfaction du patient,
  • Une libération du temps disponible pour les médecins »

 

Scroll to top